S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


Alain Lambert : amnésique ?... Roi du mensonge ?... Ou prince du cynisme ?

Commentaires d'un papier de M. Lambert

• 1 commentaire  • Lu 1637 fois • Version imprimable



Le 14 décembre 2013


Alain Lambert : amnésique ?... Roi du mensonge ?... Ou prince du cynisme ?


Alain Lambert traite à l’envi ses contradicteurs de menteurs patentés, sans apporter le moindre élément de preuve (nous le mettons encore une fois au défi). A propos de mensonges, nous lui rappelons les raisons de sa nomination au « Pinocchio d’honneur » attribué sur un site ami, l’Echo de Cornecul :

  • Après avoir menti en affirmant à Brice Hortefeux que le site GDE de Nonant le Pin allait créer 150 emplois (voir l'article de L'Echo de Cornecul : Alain Lambert Pinocchio).
  • Après avoir donné le feu vert du Conseil Général en décembre 2007: « ce site est compatible avec le plan départemental de traitement des déchets de l’Orne » en contradictions de ce plan qui annonce : « les RBA sont exclus de ce plan ».
  • Après avoir menti, la main sur le cœur en assemblée plénière du Conseil Général le 28/09/2012 : « je n’ai pas eu à connaître du dossier avant 2009 » alors qu’il avait en décembre 2007 signé la « compatibilité du site » (voir autre article de l'OREEAT : Lambert Pinocchio, ça continue).

Nous connaissions le Lambert patelin en public et plein de mépris en privé : dans un courrier à un haut fonctionnaire, il aurait tenu des propos insupportables envers les opposants au site GDE de Nonant le Pin en les traitant de « demeurés », après les avoir assimilés aux habitants du Perche (nous lui laissons quitus de son approximation géographique pour un président en exercice, c’est fâcheux, et les Percherons apprécieront au mieux l’appellation).

Voici l’autre Lambert, amnésique ou cynique au choix :

(Blog d’Alain Lambert du 5 décembre copié avec l’aimable autorisation de l’Auteur)

Le cheval symbole de notre excellence

Le Parisien met sous le feu des projecteurs l’excellence ornaise de la filière équine. Le quotidien rappelle que l’Orne joue dans la cour des grands, que ce soit en termes d’entraînement, d’élevage ou d’infrastructures, sans parler bien sur des résultats sur les plus grands hippodromes où les chevaux ornais montent régulièrement sur la première marche des podiums.

Faut-il rappeler que le cheval, notre logo, notre image à tous, est une source d’emploi pour près de 6 000 personnes dans le département ?

A l’approche de la signature lundi prochain au ministère de l’agriculture d’un accord entre l’Etat, la Région et le Département sur la future gouvernance du lieu emblématique du Haras national du Pin, je me dis que le travail mené par chacun aux 4 coins du département et du monde pour faire de l’Orne une terre d’excellence équine, porte ses fruits et que l’avenir est prometteur.

Je vous laisse découvrir l’article de Julien Sellier.


Par Alain Lambert | 5 décembre 2013


Commentaire d’OREEAT

Ou Lambert a des séquelles importantes suite à son accident à Singapour (nous lui souhaitons un prompt rétablissement) auquel cas son texte relève au mieux d’un vagabondage épistolaire, ou d’une amnésie tous deux post traumatiques, au pire d’un cynisme effarant.

  • Alors que ses prises de position en faveur de la décharge GDE-TRAFIGURA de Nonant le Pin sont constantes et mal démenties par l’intéressé (voir plus haut).
  • Alors que la région de Nonant le Pin est un des berceaux de l’élevage équin.
  • Alors que le Conseil Général et le Conseil Régional s’associent pour un projet de partenariat avec l’état concernant le Haras du Pin situé en proximité de la décharge.
  • Alors que les riverains de la décharge subiront des nuisances en termes de santé, de bonne jouissance de leur patrimoine, l’élevage équin subira une altération grave de sa réputation en termes d’image et sera soumis aux risques récurrents liés à la mauvaise pratique avérée de l’opérateur GDE-TRAFIGURA.

Lambert, ose écrire sur son blog : « Faut-il rappeler que le cheval, notre logo, notre image à tous, est une source d’emploi pour près de 6 000 personnes dans le département ».

Ou encore plus loin : « je me dis que le travail mené par chacun aux 4 coins du département et du monde pour faire de l’Orne une terre d’excellence équine, porte ses fruits et que l’avenir est prometteur ».


Egarement inconscient ou cynisme ?... Dans le second cas vous en deviendriez méprisable Monsieur Lambert.



Le « réputé pour ses mensonges » (1) René HAMEL, rédacteur


(1) - 22 minutes et 20 secondes du verbatim de la séance plénière du conseil général de l’Orne du 28/09/2012, le verbatim ici




Mots-clés : , , , ,

Commentaires

le CHEVAL, la plus belle conquête de l'Orne par Hamel le Lundi 13/01/2014 à 13:35

LAMBERT CYNISME OU SCHIZOPHRÉNIE ?…

 

PROMOTEUR OU FOSSOYEUR DE LA FILIÈRE CHEVAL ?...

 

 

Avec Orne Magazine de janvier 2013, les Ornais ont reçu un supplément pompeusement intitulé : «  CHEVAL la plus belle conquête de l’Orne ».

 

Dans ces vingt pages glacées éditées à nos frais Monsieur LAMBERT notre Président du Conseil Général honore à juste titre les éleveurs, entraîneurs, haras, champions et tous les sous-traitants de cette filière d’excellence. Les compliments et les médailles pleuvent. Il affirme que ; «  2700 emplois directs et 6000 indirects sont générés par cette filière », reconnaissant que « le tourisme équestre  était un vecteur de développement ».

 

Alain Lambert, Président de notre Conseil Général cite et félicite le Haras des Capucines (la Cochère), les haras de Montaigu et Reboursière, la famille Dubois, le Haras de Nonant le Pin pour leurs résultants de 2013. Ces haras sont à 500 mètres d’une décharge de déchets potentiellement dangereux dont il a été un temps le promoteur.

 

Rassurez nous, y va bien notre Président ? Sa chute de Singapour ne lui a pas laissé de séquelles mémorielles ?plus grave encore, pourrait il développer une schizophrénie sénile ?.. Ou être affecté du syndrome de JANUS ?... A OREEAT, nous sommes inquiets, ou alors ce n’est pas le même Alain LAMBERT président du Conseil Général de l’Orne qui a été  un temps zélateur d’un dossier mortifère pour cette filière d’excellence.

 

Sait-il que cette décharge potentiellement dangereuse sera à proximité des écoles et des habitants de Nonant ?..  Des cultivateurs, des éleveurs bovins et ovins exploitent à proximité ?

 

 ; Nous avons nommé la décharge GDE de Nonant le Pin. Rappelons les faits :

 

Monsieur Lambert a donné son aval à la création de cette décharge-laboratoire :

 

-         90.000 tonnes de refus de broyage dont tous les prélèvements inopinés ont montré qu’ils étaient toxiques.

-         60.000 tonnes de DIB venant a priori de l’extérieur du Plan départemental de traitement de ces déchets en contravention de ce Plan.

-         Une société sulfureuse, poursuivie pour dépôts sauvages de 150.000 tonnes de ces déchets dans le Calvados.

-         Un opérateur qui ne connaît rein au traitement de ces déchets.

-         Une société GDE défrayant les chroniques judiciaires, dont l’administrateur est Claude Dauphin.

-         Une holding TRAFIGURA mise en cause dans le transfert de déchets toxiques ayant fait 17 morts et 40.000 intoxiqués en Côte d’Ivoire, dont le dirigeant Claude DAUPHIN a été emprisonné cinq mois à ABIDJAN pour ces faits

-         Ailleurs, TRAFIGURA est  mise en cause pour corruption, contournement d’embargo en Afrique, d’empoisonnement de la ressource en eau au Pérou.

-         Dernièrement TRAFIGURA est mise en cause aux États-Unis pour manipulation des cours du pétrole.

-         Claude DAUPHIN est l’auteur du « Guide parfait des paradis fiscaux »

 

Enfin, ces activités sont encadrées par la DREAL service extérieur de l’État qui a prouvé sinon sa connivence, au moins sa passivité et sa complaisance envers GDE (parcourir OREEAT)

 

Alain LAMBERT imagine t-il que ces étalons, poulains, juments se nourriront, s’ébattront et s’entraîneront sous les vents de cette décharge de proximité?...Que les dirigeants, employés seront exposés aux risques, que la filière même sera en péril ?..

 

En réformateur des normes accompli, considère t-il que la sécurité des personnes et des biens, le droit à vivre dans un environnement sain sont des normes surannées et que seul le profit immédiat est à privilégier ?...

 

C’est cette société sulfureuse que vous ne pouvez plus soutenez Monsieur LAMBERT. Nous pensons parfois que trompé par la bonne foi affichée de ses dirigeants et méconnaissant les activités sulfureuses de cette holding vous auriez pu, un temps vous faire abuser,  maintenant, vous savez…

 

Lors de vos voyages à SINGAPOUR, allez aux renseignements, TRAFIGURA est située sur le même quai, à Collier Bay soit à dix numéros des bureaux d’un de vos familiers.

 

René HAMEL



Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article