S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


DERNIERES ACTUALITES SUR LE PROJET DE DECHARGE DE GDE A NONANT LE PIN

Annonces, revue de presse, lettres ouvertes aux élus, commentaires...

• 1 commentaire  • Lu 4714 fois • Version imprimable


PARCE QU'IL EST NECESSAIRE DE CONNAÎTRE LES IMPLICATIONS DE CHACUN DANS CE DOSSIER... LETTRE A MME KOSCIUSKO-MORIZET


Courrier envoyé au Cabinet de Mme le Maire de Longjumeau le 30 juillet à 16h30


Madame la Ministre,

Je vous avais contactée au Ministère de l’Écologie à propos d'un projet éolien que nous combattions avec le comité local des pêches de Granville.

Ce projet mettait à mal les frayères de poissons plats et de praires de Carteret à Blainville. Mes enfants sont pêcheurs et nous avons une résidence aux environs de Carteret.
Nous avions échangé avec votre cabinet connaissant vos attaches manchoises, un ami de votre papa m'ayant demandé de piloter l'opposition à cette installation.

Je suis consultant en environnement, aménagement du territoire et risques industriels.

Je lutte depuis 2008 contre l'installation d'une décharge de déchets dangereux portée par Guy Dauphin Environnement à Nonant le Pin dans l'Orne.

Vous seriez intervenue ès qualités durant votre passage au Ministère pour interdire au préfet d'alors M. Maréchaux de déposer recours contre l'autorisation et l'ordonnance du même Tribunal Administratif de Caen. Cette décision prive les associations et particuliers de porter contestation et recours de cette autorisation et de cette ordonnance.

Ce courrier existe et est signé de votre main.

J’ai travaillé un temps au cabinet de Dominique Voynet et je crains que ce courrier ait retenu en priorité l'intérêt de votre cabinet. Emmanuel Moreau a déjà agi dans ce sens dans les affaires Thémeroil et LCB en Haute Saône.

Pardon de vous importuner, mais nous cherchons des précisions sur ce document et son objet afin de nous faire une religion.

En effet une plainte avec constitution de partie civile va être déposée contre Alain Lambert notre Président du Conseil Général. Son  intervention près de M. Maréchaux Préfet de l'Orne, accompagné de Claude Dauphin Administrateur de GDE et de Trafigura pour favoriser l'implantation à Nonant le Pin nous semble contrevenir aux notions de droit.

Pour mémoire Claude Dauphin fut incarcéré à Abidjan pour des dépôts illégaux de slops toxiques et Trafigura a été condamnée pour infraction à la convention de Bâle sur l'exportation de déchets.

Quant à GDE il a déposé illégalement (durant votre séjour au Ministère) 150 000 tonnes de ses déchets toxiques dans le département du Calvados, l'affaire est pendante et doit être jugée. Un seul site a été dépollué, les autres étant inscrits en déni du droit sur la base BASOL.

Auriez-vous des éléments à nous communiquer sur cette affaire de courrier interdisant au Préfet d'alors de déposer appel du jugement du Tribunal Administratif ?

Veuillez agréer mes sentiments respectueux.

Hamel






Opération escargot le samedi 28 juillet au Haras du Pin

A l'initiative des associations Nonant Environnement et Sauvegarde des Terres d'Elevage manifestations au départ du Pin au Haras, départ à 10h00. Pour en savoir plus cliquer ICI et pour des précisions supplémentaires ICI.

 




MONSIEUR LAMBERT, OSEZ LA VERITE



Le 4 juillet 2012, 19h30

Monsieur Lambert,

Votre show médiatique ne trompera que le niais et le méconnaissant des tribulations qui agitent le Landerneau Départemental. Votre ton patelin et paternaliste voulant susciter l’empathie parlant de sincérité et de vérité ne pourra longtemps masquer vos errements passés.

Pourquoi ne pas tout dire sur la fronde des Conseillers Généraux à votre encontre.

 

A ce jour, tous savent (vous avez reçu le même courrier adressé aux 40 Conseillers Généraux de l'Orne) votre soutien indécent au dossier de décharge porté par GDE à Nonant le Pin:

  • pression sur le Préfet M. Maréchaux,
  • pressions auprès des élus siégeant au CODERST faite par votre Directeur de cabinet d'alors Alain Pelleray actionnaire d’une société de déchet en déni de la morale,
  • travaux d'aménagement de l'entrée du site du Plessis à Nonant le Pin en urgence absolue,
  • un courrier signé de votre main attestant que ce dossier était compatible avec le Plan Départemental de Traitement des Déchets de l'Orne, alors que 80% de ces déchets viendront de sites de broyage de la France entière en contradiction de la Loi que vous prétendez défendre,
  • enfin, le soutien déterminé aux activités industrielles et commerciales de la famille Pelleray SEP, SEP VALORISATION, WICONNECT a peut être été un élément renforçant le jugement des "frondeurs" du Conseil Général à votre encontre.

Recevez notre opprobre en guise de meilleurs sentiments.

Hamel




Reportage paru dans le Journal Télévisé de 13h, France 2, ce lundi 2 juillet
(cliquer le lien ci-dessous pour lancer la lecture)

oreeat.viabloga.com/files/France2_JT13h_nonant_le_Pin_GDE_02-07-2012.wmv



Article de trois page paru dans l'Express n°3180 du 13 au 19 juin 2012 (cliquer les pages pour les agrandir)





























































































Paru ce jour dans Ouest France (le 18 juin 2012)




Et... des initiatives personnelles que nous réprouvons bien évidemment (et qui nous font bien rire...) (cliquer les photos pour les agrandir)






Et toujours en lecture pour plus d'informations des extraits video de la conférence organisée par Nonant Environnement et Sauvegarde des Terres d'Elevage au Haras du Pin fin mai, et les réactions dans nos journaux des élus locaux et leurs soutiens ou leurs mensonges, en cliquant ici



Nouveau logo pour le Conseil Général de l'Orne, en lien avec l'avenir souhaité par le Président


Proposition d'une mise à jour du logo du Conseil Général de l'Orne, en rapport direct avec l'avenir promis à la filière équine...

(cliquer l'image pour l'agrandir)



Et ci-dessous notre lettre adressée par e-mail et par courrier postal aux 40 Conseillers Généraux de l'Orne, et qui ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas... (cliquer chaque page pour les agrandir)








Conférence contre le site d'enfouissement GDE à Nonant-le-Pin et réactions médiatiques


L'intervention de René Hamel pour l'OREEAT, "l'historien du groupe GDE/Trafigura" évidemment pas tendre avec l'industriel ni avec quelques élus du département.

oreeat.viabloga.com/files/Conference_contre_projet_enfouissement_GDE_Nonant%20le%20Pin_23-05-2012_intervention_Rene_Hamel.flv


L'intervention de Maître MUSSAT, 3ème vice Président du Conseil Général de l'Orne, Président de la Communauté de Communes du Pays du Hars du Pin (ex CDC du Pays d'Exmes) et maire de la commune de La Cochère, seul élu d'importance dans l'Orne à avoir pris position dès 2008 contre le projet de décharge de GDE.

oreeat.viabloga.com/files/Conference_contre_projet_enfouissement_GDE_Nonant%20le%20Pin_23-05-2012_intervention_Patrick_Mussat.flv



Les interventions d'Aliette Forien et de Philippe Delaunay de l'association "Sauvegarde des Terres d’Elevage", de Noelle Sandoz de "Nonant Environnement" et du Docteur Lesné du CNRS sont à retrouver dans la rubrique "Video en ligne"

Retrouver également l'intégralité de la conférence en cliquant ici


***____***


Enfin les choses se disent et la réalité se fait jour... Réaction lucide du Président du Conseil Régional de Basse-Normandie.

Ouest France - 1er juin 2012






























cliquer les articles pour les agrandir





































Et la réaction suprenante d'Alain Lambert et l'explication de texte de Jean Sellier (conseiller général)

Ouest France - 2 juin 2012






































cliquer l'article pour agrandir


L'OREEAT publie pour vous le courrier du Président du Conseil Général de l'Orne M. LAMBERT, jugeant le projet compatible avec le PDEDMA de l'Orne sur le site du Plessis à Nonant-le-Pin.

Commentaire de l'OREEAT

Contrairement à ce qu'il est écrit, le site ne correspond pas au plan départemental de traitement des déchets, ces déchets viendront de toute la France (des sites de broyage de GDE) en violation du Grenelle de l'environnement.

Ce ne sont pas des déchets produits par la Région a fortiori par le département. Ce sont des déchets industriels appartenant au seul GDE. Quant aux D.I.B (déchets industriels banals) ils viendront de l'espace hors plan départemental, GDE ne collectant pas 60.000 tonnes/an de ces déchets dans les limites territoriales du Plan Départemental de traitement des déchets ménagers et assimilés du département de l'Orne.

Cette décharge receverait en priorité les déchets produits par GDE en provenance des 50 sites de collecte et de broyage de toute la France en violation de la loi encadrant ce type d'activité.

Et peut-être les déchets en provenance de la SEP et de SEP-Valorisation, deux sociétés dont l'ancien directeur de cabinet d'Alain Lambert au Conseil Général et sa famille, sont actionnaires...

cliquer la page pour l'agrandir







       

UN MENSONGE DE PLUS...








































cliquer l'article pour agrandir




édition du 13 juin 2012































cliquer l'article pour agrandir






 
 
 


REPRISE D'UN ARTICLE QUE NOUS AVIONS PUBLIE SUR LE BLOG DE


Alain Lambert Pinocchio

 

Après Monsieur LAMBERT le pigeon voyageur, Monsieur LAMBERT le butineur, voilà Monsieur LAMBERT le menteur





L’air du temps est gris pour notre phoenix  national, avoir quitté l’UMP par dépit (faute de perchoir au Sénat ?) notre pigeon–voyageur s’est  posé sur l’épaule du patron du Modem dont l’aura a beaucoup pâli au premier tour de la Présidentielle. Après avoir contribué à la perte de la Région, du canton Alençon II, le voilà lancé à coup de contrevérités et de mensonges, dans d’autres soutiens douteux.

  • A la famille PELLERAY, l'article A not bon maître sur le site de L'Echo de Cornecul le questionne sur le soutien inconditionnel à la famille PELLERAY (son ex Chef de Cabinet et ex-directeur de Cabinet). Pour mémoire les PELLERAY possèdent une société d’informatique WICONNECT traitant des marchés avec le Conseil Général. La Famille PELLERAY en déni du droit et avec la bienveillante neutralité du parquet possède en propre la SEP société de traitement des déchets où son directeur de cabinet A.PELLERAY et sa famille sont actionnaires. Beaucoup de sollicitude autour de cette société, (fonds publics et privés, aménagements routiers dédiés en priorité à l’entreprise SEP, marchés passés avec la collectivité).
  • Au projet de décharge de GDE à Nonant le Pin où malgré les recours, les services de LAMBERT ont fait exécuter en urgence absolue un accès au site contesté, où LAMBERT (connaissant parfaitement le caractère sulfureux de l’entreprise et de ses dirigeants) a plaidé es qualite près de l’autorité Préfectorale l’autorisation de ce site malgré l’avis contraire des commissaires enquêteurs, pendant que Pelleray Alain, son encore directeur de cabinet faisait un lobbying près des membres du CODERST pour qu’ils se prononcent pour l’installation.
Est il utile de rappeler que le Conseil Général à la prérogative : « organisation et gestion du Plan Départemental de traitement des déchets »…

Enfin, la dernière « sortie » de M. le Président A.LAMBERT confine au sordide et manifeste un mépris total pour une partie de ses administrés.

Un riverain du site écrit à Brice HORTEFEUX pour alerter les pouvoirs publics. HORTEFEUX téléphone à Alain LAMBERT pour s’informer du dossier, que répond ce dernier : « tu sais, cette région est un désert, et l’entreprise va créer 150 emplois ».

Vous souteniez déjà des personnages douteux, mais tant de mensonges et tant de mépris, pour tant de personnes en une seule phrase… Chapeau Monsieur LAMBERT… Allez vous cacher là où la honte ne vous rattrapera pas…

Le rédacteur d’astreinte, René Hamel

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Commentaires

Lien croisé par Anonyme le Mardi 26/06/2012 à 04:40

pasresponsables ! Politiques irresponsables - Nantes Metropole : "Même l'article de l'express ne s'y est pas risqué "



Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article