S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


BATHO…Tu dors… comptine enfantine

Non, madame BATHO, tout n’est pas joué…

• 1 commentaire  • Lu 1673 fois • Version imprimable





La Ferrière Béchet le 25 avril 2013


BATHO…Tu dors… comptine enfantine,


 
Cliquer sur l'image pour Agrandir


Non, madame BATHO, tout n’est pas joué…
 
 
 
BATHO, et son Chef de Cabinet Gilles Ricono (inspecteur général des Ponts et Chaussées), Mme LEBRANCHU, et un contingent de pleureuses continuent à affirmer qu’il n’y a plus d’arguments de droit pour contrer la décharge de GDE, à Nonant le Pin… Faux archi faux, voilà pourquoi :
 
-    Madame BATHO est, aux dernières nouvelles, encore ministre (la minuscule s’impose plus que jamais) de l’Environnement. Même si elle se voit flanquée d’un Chef de Cabinet Gilles Ricono membre du sérail dit « des Ponts », ces ingénieurs qui avec « les Mines » sont les véritables décideurs de la France… Elle ne peut oublier que :
 
-    la plupart des éléments techniques du dossier sont réputés « bidonnés », étude d’impact, étude technique, étude santé, étude hydrogéologique… au nom de la sécurité, et au titre de la Loi, elle se doit de prendre en compte les nouvelles expertises qui sont évidemment a contrario.
 
-    Madame BATHO, confie aux services qui ont instruit le dossier le soin de mener une expertise sur la validation de leur travail originel (en fait, sur leur cécité, affectée ou non)... c’est une erreur colossale, demander en plus à un Préfet de l’Orne, historien de formation de donner une appréciation technique sur le dossier est une autre erreur d’appréciation de compétences…

-    Madame BATHO, jusque plus ample information, vous avez sous votre autorité les DRIRE regroupés au sein de la DREAL.

-    GDE a déposé dans le Calvados 150.000 tonnes de déchets dans la nature, contrevenant au Code de l’Environnement. Qu’ont fait les services de BATHO : dans un premier temps, leur responsable Jean DELMONT, a nié ces dépôts, puis, il a proposé au Préfet du Calvados de régulariser 100.000 tonnes de ces dépôts de déchets dangereux alors qu’ils mettent en péril la ressource en eau de la plaine de Caen… Vous ne pouvez pas agir Mme BATHO ?… Quelles sont les motivations de cet ingénieur reconfirmé par vos service en février 2012 ?...

-    Madame BATHO, ces mêmes services de la DRIRE–DREAL demandent au Préfet du Calvados de régulariser tous les dysfonctionnements du site GDE de Rocquancourt (14)… On ne peut rien faire ?...

-    Ces 150.000 tonnes de déchets illégaux et dangereux devaient s’affranchir de la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes), cette fraude pouvait coûter jusque 10 millions d’€uro à GDE, à ce jour, rien… Vous dormez M. le Ministre du Budget… Vos services sont pourtant informés du fait… et rien ne vient…

-    Ces 150.000 tonnes de déchets déposés illégalement par cet industriel véreux et ses complices (ceux qui ont accueilli ces déchets) ont fait l’objet d’une plainte déposée depuis 4 ans près du Procureur de la République de Caen… sans suite, les « découvreurs de ces déchets n’ont pas été entendus… ». Mme la Garde des sceaux, vos services sont au courant… offrez donc un réveil à M. le Procureur de la république de Caen… il roupille…

Holà, Mesdames et Messieurs les Ministres, vos députés, vos grands élus, vos élus de base, tous carillonnent à votre porte, les citoyens s’insurgent… réveillez-vous avant que le bon peuple vienne troubler votre léthargie…Avant qu’une région entière ne crève de votre incurie..

BATHO, TAUBIRA, CAZENEUVE, HOLLANDE, réveillez vous !

Qui dirige le pays, le Gouvernement ou les cadres de vos ministères



René Hamel, rédacteur d'astreinte



Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Commentaires

par Anonyme le Lundi 29/04/2013 à 08:03

Le 30.04.2013

Monsieur HAMEL, 

Après lecture de votre papier du 25 Avril dernier sur le Ministère de Madame BATHO, il est à craindre que tous ces déchets soient en attente de venir trouver place dans le site du Plessis.

A moins que ce site n'ait, en réalité, une autre destination. En effet, depuis l'année dernière, j'ai la mauvaise idée de penser que Nonant le Pin a pour but d'accueillir des déchets nucléaires. 

Depuis longtemps, l'usine de la Hague retraite nos déchets et ceux de nos voisins. De nombreux sites de stockage non connus du public abritent des déchets ultimes. La Manche est particulièrement concernée. La recherche de nouveaux sites est permanente. En regardant une carte de France, la ligne SNCF, englobée dans le périmètre d'exploitation GDE est en presque ligne droite directe à Granville. La logistique de transport entre la Hague/Granville n'est rien et ensuite acheminement par voie SNCF jusqu'à Nonant le Pin. La SNCF se plaignant de devoir maintenir à grand frais une ligne qui ne lui parait pas rentable en trafic voyageurs sera bien contente de trouver là un bon client lui permettant de mieux rentabiliser sa ligne par une location royalement payée (si les accords ne sont pas déjà pris avec la SNCF car ce n'est pas pour rien que la ligne a été englobée dans le site).

Pour le coup, ces déchets-là ont une réelle plus-value car le traitement nucléaire rapporte des royalties considérables dans les recettes de l'Etat. Cela justifie peut-être donc pourquoi autant d'investissements sont consacrés au site du Plessis. 

De toute façon, la question se pose du devenir à long terme du site si tous les déchets industriels devaient à terme faire l'objet de reçyclage.

Légitimement, il faut lancer le débat sur le nucléaire. Ce n'est pas insensé compte tenu de la situation de ce Département et de son potentiel à accueillir des sites industriels.

Merci de votre attention, Monsieur HAMEL.

Mme S. DUPUIS

P.S. - J'ai cru reconnaître votre plume chez MEDIAPART.



Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article