S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


Pinocchio le retour (Ter)

• 0 commentaires  • Lu 923 fois • Version imprimable







La  technique de M. le Président Lambert est toujours la même :

  1. on fait d’abord une leçon de droit ou de prétendu droit pour ramener le lecteur a sa dimension de petite crotte.
  2. On dénigre le contestant ; pseudo-journaliste, officine de communication, calomniateur, menteur patenté, en se voilant dans un manteau de vertu.
  3. On crie à l’attaque contre les familiers.

M. le Président Lambert a préparé le terrain pour le mensonge, et plus il est gros, plus cela passe, les preuves :
  • en assemblée plénière du 28 sept 2012 vous avez juré la main sur le cœur « n’avoir eu de connaissance du dossier qu’en 2009 »
faux vous avez signé un document de compatibilité le 18 décembre 2007
  • A plusieurs reprises, vous avez affirmé : « Ce site n’était pas de mon ressort »
pourquoi dans ces conditions avoir donné cet avis de compatibilité
  • Vous avez déclaré à maintes reprises : « je ne suis jamais intervenu en faveur de ce dossier »
faux, vous avez rencontré Maréchaux avec un dirigeant de GDE en Préfecture de l’Orne pour plaider le dossier

faux encore, au bas du document de comptabilité sus nommé vous déclarez j’émets donc un avis favorable à ce titre, alors même que 80% de ces déchets sont exclus du PEDMA, donc exclus de votre champ d’approbation

faux encore, un document brouillon du document final d’approbation (donc antérieur à celui du 18 décembre 2007) revêtu d’un post it manuscrit porte votre griffe, elle aussi manuscrite en dessous du numéro de portable du cadre de GDE en charge du projet

faux, lorsque vous dites ne rien connaître des activités d’Alain Pelleray, des courriers recommandés posant ces questions sur vos liens avec la SEP et la famille PELLERAY vous ont été envoyés sans réponse à ce jour
 


Tentons de répondre ensemble puisque votre mémoire vous fait défaut :

- Alain Pelleray a-t-il été votre Directeur de Cabinet lorsque vous étiez Maire d’Alençon puis Président de la Communauté Urbaine ?... (oui)

- Alain Pelleray  a-t-il, avec sa famille, fondé la SEP (Société Environnement Propreté) Président d’alors Thibaut Pelleray, le fils, avec  Pelleray Alain actionnaire ?...(oui)

- La SEP avait elle son siège au domicile d’Alain Pelleray à Damigny ?... (oui)

- Le domicile d’Alain Pelleray était il un logement de fonction ?... (nous avons photographié des véhicules utilitaires du Conseil Général et des employés œuvrant à l’entretien des lieux, d'ailleurs depuis notre passage, c'est moins entretenu...)

- Le contournement d’Alençon (Cerisé-Champfleur) a été financé par l’Etat, la Région Basse-Normandie, le Département de l’Orne et la Communauté Urbaine d’Alençon. La convention avec Cofiroute précisait qu’à l’ouverture du barreau Alençon - Le Mans, la société autoroutière rembourserait cette déviation pour y établir un péage. Le péage est en place et si nous savons que l’Etat est rentré dans ses fonds, qu’en est-il des autres co-financeurs (collectivités gérées par vous et vos amis) ?… (ils attendent pour voir depuis des lustres)

- Quelles avances ont été remboursées et à quelle date ? Dans les exécutifs prêteurs, à quelles rubriques budgétaires figurent ces remboursements ?... (vous refusez de répondre)

- Dans le même temps, la SEP de Pelleray, société ayant à sa création pour objet la destruction des papiers administratifs, a-t-elle bénéficié (après appel d’offre) du nettoyage des aires de repos et du traitement des déchets sur la section Alençon – Le Mans de l’autoroute A28, alors que son objet ne lui permettait pas de répondre au marché ?... (oui)

- La SEP a-t-elle bénéficié de marchés avec la Communauté Urbaine d’Alençon et selon quelles procédures d’attribution ?... (oui)

- WICONNECT (société de fourniture d’accès WI FI fondée par Thibaut Pelleray – fils de votre chef de cabinet) a-t-elle été logée un temps dans les anciens établissements FACON  dossier géré par le service développement économique et foncier de la Ville et de la Communauté Urbaine d’Alençon – avec exonérations de :  la taxe professionnelle ; la taxe sur le foncier bâti ; l’impôt sur les bénéfices ; l’exonération des charges sociales patronales et contribution au Fonds National d’Aide au Logement (FNAL) ?... (oui)

- WICONNECT a-t-elle bénéficié d’une pub gracieuse sur votre blog et sur le site du Conseil Général de l'Orne ?... (oui)

- WICONNECT a-t-elle bénéficié de marchés attribués par le Conseil Général de l’Orne, dont vous êtes pour un temps encore Président (collège, Office départemental du tourisme, Office Départemental de la culture, bornes d’accès dans les municipalités), (oui)
.

-sous quelles procédures d’attribution ?.. est-ce le Conseil Général de l’orne qui finance ces installations ?...
(oui)

- La SEP de la Famille PELLERAY, sur votre intervention ou celles de vos amis  politiques, a-t-elle bénéficié de fonds FEDER, FEOGA, fonds de revitalisation MOULINEX ?...
(oui)

- Alain Pelleray a-t-il été votre Directeur de Cabinet au Conseil Général de l’Orne dont vous êtes Président ?... (oui)

- Le Conseil Général a-t-il dans ses prérogatives l’élaboration du Plan Départemental de traitement des Déchets ménagers et Assimilés ?... (oui)

- Alain PELLERAY est–il intervenu es qualité dans la mise en place de ce Plan départemental de traitement des déchets de l’Orne alors qu’il était actionnaire de cette société de déchets la SEP ? (oui, à plusieurs reprises et notoirement à Domfront, ou il a présenté ce PEDMA)

- La SEP a-t-elle bénéficié de marchés avec les structures qui dépendent directement ou indirectement du Conseil Général ?... (oui)

- Lors de l’installation de la SEP à SEES, est-ce Pelleray Alain votre Chef de Cabinet qui est allé négocier l’achat de terrain à 1 franc le mètre carré pour le compte de la SEP devenue SEP VALORISATION dont il était actionnaire ?... (oui)

- Pelleray Alain votre Chef de Cabinet lui-même actionnaire de la SEP a-t-il directement ou indirectement obtenu ou fait pression pour obtenir des marchés de traitement de déchets dans le département de l’Orne ?... (oui)

- Lors de l’instruction du dossier Nonant-le-Pin porté par la société GDE (Guy Dauphin Environnement) et notoirement avant la réunion du CODERST, votre encore Directeur de Cabinet Pelleray Alain a-t-il fait pression près des membres élus siégeant dans cette instance pour voter en faveur du projet ?... (oui)

 
 
Allons, Messieurs LAMBERT et Pelleray, cessez de jouer les outragés (ma famille… mon honneur…) vous promettez l’enfer fiscal aux lanceurs d’alerte qui osent mettre le doigt là où cela vous blesse, cessez de menacer ceux qui se mettent en travers de vos chemins creux. Contrairement à ce que vous prétendez, nous ne sommes riches que de la satisfaction que nous rencontrons dans le regard de nos proches. Le mérite du reportage de pièces à conviction, c’est que nous avons pu saisir un court temps, votre âme véritable, Monsieur Lambert. En qualité de Magistrat, tant de mensonges.

Tant de mensonges venant d’un Magistrat ne vous honorent pas, ils "flirtent" avec le parjure..

A ne pas vous saluer,

Le rédacteur de « l’officine de communication » riche, très riche, comme vous vous plaisiez à dire.
René HAMEL



La meilleure défense c'est l'attaque
 
Le 29 septembre 2014, Alain Lambert se décide à porter plainte... contre les associations.
Nous espérons qu'il ne manquera pas aussi de porter plainte contre notre collectif OREEAT car, depuis quelques années, dans ce blog, dans nos courriers, dans nos alertes aux élus, procureurs, services de police, nous évoquons les mensonges, les omissions et les passe-droits, envers son ex chef de cabinet Alain Pelleray, les sociétés de la Famille SEP et WICONNECT et le soutien dès l'origine au dossier GDE de Nonant le Pin.
Même si certains des faits reprochés tomberaient sous le coup de la prescripttion, d'autres sont patents. C'est donc avec la plus grande sérénité que nous attendons ll'enquête et le prêtoire.

Quand il vous plaira maître....

Le rédacteur d'astreinte (pendant que les autres traversent le désert, au sens propre)

René Hamel

Mots-clés : , , , , , , ,

Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article