S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


Nouvel incendie chez GDE à Rocquancourt (Calvados)

Article Ouest France du 12 mars 2007

• 3 commentaires  • Lu 4199 fois • Version imprimable


Huit mois après l'incendie de juillet, un nouveau feu s'est déclaré hier matin à l'entreprise Guy Dauphin environnement à Rocquancourt. Impressionnant, mais a priori inoffensif.

L'unsine de flottation de GDE a pris feu vers 4h30. L'origine de l'incendie n'est pas clairement définie, mais les relevés n'ont fait état d'aucun danger toxique.
L'usine de flottation de GDE a pris feu vers 4h30. L'origine de l'incendie n'est pas clairement définie, mais les relevés n'ont fait état d'aucun danger toxique.

Le long de la quatre voies Caen-Falaise, un épais nuage de fumée s'est répandu dans le ciel en direction de Caen durant une bonne partie de la journée. Cause de cet imposant décor, d'abord noir, puis progressivement gris blanc : l'incendie d'un tas de déchets (pneus, aluminium, plastique, métaux ferreux) haut de quatre mètres sur une surface au sol de 1 000 m2 sur le site de l'entreprise Guy Dauphin environnement (GDE).

Prévenu bien avant l'aube, dès 4 h 40, le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) a dépêché sur place une trentaine de sapeurs-pompiers des centres de Bretteville-sur-Laize, Caen-Couvrechef et Ifs. « Le feu a été rapidement maîtrisé, il n'y avait pas de flammes mais une combustion à l'air libre, résume le major Denis Leportier. Notre équipe a étalé le tas, arrosé, deux lances protégeaient du risque de propagation mais les bâtiments étaient loin du foyer. »Comment un feu a-t-il pu naître de ces carcasses automobiles en pleine nuit ? « Un point chaud qui a doucement couvé, une matière plastique qui a pris feu, difficile à dire... », répond le major Leportier, sans trouver cela suspect. « On ne sait pas exactement, convient aussi Patrick Nozahic, assistant du directeur régional de GDE. En revanche, c'est un autre type de feu que celui de cet été. »

Nul danger toxique

Le 17 juillet dernier, 500 tonnes de déchets sur 1 000 m2 étaient déjà partis en fumée. Cette fois, ce sont près de 700 tonnes qui se sont retrouvées calcinées. Si les effluves ont atteint Caen, aucune toxicité dans l'air n'a en revanche été signalée. Les relevés faits par le Sdis étaient tous inférieurs aux normes européennes. De son côté Air com, qui mesure la qualité de l'air en Basse-Normandie, confirme ne rien avoir décelé de particulier. L'activité a d'ailleurs été maintenue sur le site.

Raphaël FRESNAIS.


Mots-clés : , , , , ,

Commentaires

Invitation par GOUERY le Dimanche 20/09/2009 à 21:21

SEMAINE EUROPEENNE DE LA MOBILITE

Du 21 au 25 septembre 2009

Projection – Débat

sur les expériences du transport doux

le jeudi 24 septembre 2009 à 20h30

à l'Ellipse de Moëlan-sur-Mer

Exposition visible à l'Ellipse toute la semaine les après-midi

Entrée gratuite

Organisation : Municipalité de Moëlan-sur-Mer


Aucun danger toxique ? par MLine le Lundi 29/03/2010 à 14:50

Comment en être sûr ? Qui fait les relevés ? GDE ou la DRIRE ?


Re: Aucun danger toxique ? par Hamel le Lundi 29/03/2010 à 23:19



Toujours des autocontrôles,: 
- sur mes broyeurs?... je pollue donc je contrôle
- je balance mes métaux lourds, mes PCB, mes HAP dans l'environnement... eh bien, tant pis pour vous,, je contrôle,
- je balance mes déchets dans la nature... je contrôle
- je sous traite des marchés... je contrôle
- je fraude la TGAP... circulez y'a rien a voir,
- qui c'est la renaissance de la matière....
- qui c'est qui sponsorise le foot à Caen
- qui c'est qui se cache derrière son petit doigt, qui ne voit ni n'entend ces menus problêmes Aircom? le Conseil Régional?.. les deux mon adjudant: Circulez, y"à rien à voir...

le blogueur fou...



Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article