S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


Rocquancourt, Salaise-sur-Sanne, les mêmes exploitants : GDE ; les mêmes problèmes

Premières conclusions de l'association AREU sur la CLI de GDE du 12 mars à Rocquancourt et communiqué intégré à la CLI de GDE du 18 mars à Salaise-sur-Sanne de l'association VIVRE

• 4 commentaires  • Lu 3102 fois • Version imprimable


  • Ci-dessous les premières conclusions de l'AREU (Association Rocquancourt Environnement et Urbanisme, site en "Liens utiles et informatifs, sites amis..." en bas à droite de chaque page) concernant la CLI (Commision Locale d'Information) de GDE sur leur site de Rocquancourt du 12 mars 2009 :
     

Cliquer sur le texte pour agrandir

 
  • Communiqué de l'association VIVRE (lien également disponible) qui sera intégré dans le compte-rendu de la CLI du 18 mars 2009 :
     

Cliquer sur le texte pour agrandir


Ces conclusions se passent de commentaires, des infractions sont régulièrement identifiées sur les sites de GDE, sans parler des dépôts sauvages
.
Affaires à suivre bien évidemment !!!

+ A lire en "revue de presse" l'article du Dauphiné Libéré Isère du 23 mars 2009 : GDE rejette bien des dioxines - confirmation à l'issue de la CLI




Toujours en ligne dans la rubrique "Actualité" les dernières infos sur l'affaire des déchets de Versainville, la SEP (à Sées) et le projet GDE de Nonant-le-Pin (cliquer sur ce lien)


Mots-clés : , , , , , , , ,

Commentaires

gde et nonant le pin , étonnant ! par montagut le Mardi 24/03/2009 à 16:18

de passage au pays ces derniers jours,  on m' a fait part que GDE espérait toujours une issue favorable à son projet de décharge. J'avoue avoir été srpris que la question puisse encore se poser : non seulement la réputation apparemment "sulfureuse" du demandeur devrait etre un obstacle absolu à toute décision préfectorale mais il y a un vrai hic ! si ma mémoire (et mes notes) sont bonnes , il apparait, noyé dans le dossier de demande d'autorisation, 2 pages seulement traitant de l'innondabilité du site et des mesures compensatoires ( tranchée drainante et 2 pompes) illustrées de vagues coupes de principe. C'est affligeant car c'est un vice majeur du site qui devrait avoir conduit les autorités à rejeter ce projet. c'est de plus une insuffisance manifeste du dossier qui lors d'un recours conduirait inéluctablement à faire casser un éventuel arrété d'autorisation. Alors, oui, étonnant que le dossier soit encore vivant !


Re: gde et nonant le pin , étonnant ! par Oreeat le Jeudi 26/03/2009 à 15:46

merci pour votre commentaire, nous sommes nous aussi très souvent surpris des décisions administratives prises malgré des manquements flagrants.

M. FOUREAU pour l'OREEAT


nonant : jusqu'où ira l'état ? par montagut le Jeudi 02/04/2009 à 00:07

On apprend que le coderst doit se réunir lundi prochain 6 avril pour donner un avis sur nonant le pin ! qu'est ce que l'Etat va décider puisqu'il controle, en réalité, cette instance ! et quand on voit la mansuétude étonnante de la DRIRE vis à vis de GDE et sa successiion de scandales, on peut etre inquiet. Heureusement il restera le recours juridique !


gde salaise manif le 03 juillet 2009 bien des cachoteries par sonar26 le Jeudi 25/06/2009 à 14:57

 

Un mauvais coup
se prépare contre la santé des habitants de ce territoire.
 
GDE Salaise C'est en cachant ses fumées toxiques que GDE a obtenu en 2003
l'autorisation d'exploiter à Salaise un broyeur géant de ferrailles.
Les habitants et les élus locaux ont été trompés lors de l'enquête publique.
Depuis, nous respirons et mangeons ces rejets toxiques et cancérigènes
de dioxines, d'hydrocarbures  et de métaux lourds, maintenant prouvés et reconnus.
 
Le préfet de l'Isère envisage de prendre
un arrêté autorisant ces rejets toxiques.
 
Il doit l'annoncer en réunion (à 9 H) chez GDE ce vendredi  3 juillet .
 
Les associations VIVRE et Sauvons Notre Futur invitent donc les habitants et leurs élus à un
 
Rassemblement devant GDE
VENDREDI 3 Juillet dès 8h30
 
 
pour demander le respect de la loi et pour refuser cet arrêté scélérat
qui légaliserait la pollution en permettant ainsi à GDE de continuer à polluer,
empoisonner un peu plus la région et nuire à la santé des habitants en toute impunité.
 
 
GDE Salaise, route de Sablons, entre la Nationale 7 et le Rhône,
Sur la N7, au rond point de la Paix (près de Carrefour) prendre la direction Sablons (D 51)
Se munir d’un gilet fluorescent et se garer de l’autre côté du Rhône, côté Sablons.
 
 
 
 
Plus d'infos et plan d'accès sur notre site www.vivreicienvironnement.com/
 
 
 



Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article