S'identifier - Contact

La meilleure défense...



Archive : tous les articles


CA CHAUFFE A EVANS

A Evans comme sur les autres sites, ça chauffe chez GDE...

• 2 commentaires  • Lu 4754 fois • Version imprimable


La Société Guy Dauphin Environnement prétend stocker ses RBA « Refus de Broyage Automobile » et des DIB « Déchets Industriels Banals » à Nonant-le-Pin (Orne), Plouray (Morbihan), Guémené-Penfao (Loire Atlantique).

Elle n’a aucune référence en matière de Stockage de Déchets.

Il n’existe aucun retour d’expérience sur des stockages en brut de tels matériaux qui sont habituellement incorporés en couches mélangés à des déchets ménagers.

Malgré son total manque de pratique dans le métier du traitement des déchets (sauf quelques dépôts sauvages et contrevenants), GDE qui peine déjà à pratiquer la valorisation des métaux dans le cadre strict de ses arrêtés d’autorisation a décidé de se lancer dans une nouvelle activité : le traitement de ses déchets et de ceux des autres.

La culture d’entreprise malgré ce qu’affirme GDE n’étant pas exempte de reproches, il est à craindre qu’une pratique souvent contrevenante se réitère dans les nouvelles activités de stockage auxquelles elle prétend dans ses demandes.

Pour autre preuve, un nouvel incendie sur le site GDE d’Evans (JURA). Ce n’est pourtant qu’un petit centre de transit qui vient de bénéficier d’une extension.

Ici pas de broyage, un simple cisaillage. Il est trop tôt pour connaître l’origine du sinistre, il est aisé de penser qu’à Evans comme ailleurs, les véhicules qui devraient arriver dépollués ne le sont pas ou partiellement.

La directive VHU précise que les véhicules provenant de « dé constructeurs agrées » doivent être livrés sans leurs fluides. Qu’en était il à EVANS,… GDE signe là encore une fois son manque de professionnalisme et sa propension à s’affranchir des encadrements réglementaire sur ses sites.

A tel point que certains préfets imposent des CLIS (Commissions Locales d’ Information et de Suivi) sur ses sites…


Rappel des évènements de la journée du 15 juillet 2008 :

- début de l'incendie à 14h15 ;
- appel des pompiers à 14h20 ;
- début de l'action des pompiers à 15h00 ;
- fin du feu avec flammes vers 16h00, après fumée de plus en plus blanche ;
- départ des pompiers à 19h00.

Phot prise à 15h11 le 15/07/08
Photo prise le 15/07/08 à 15h11, admirrez la beautée du paysage et la verrue

Ce jour là il fait chaud, les tas sont de plus en plus haut supérieur à autorisation pour faire pression sur les administrations pour une agrandissement prochain sur des terrains voisins.

Les deux bouches à incendie utilisées sont à 150 m et à plus de 500 m, le vent est à l'ouest le matin, au nord-ouest au début de l'incendie, donc rien pour Briffe et tout pour le village de Fraisans ; puis à l'est donc vers les autres habitations voisines et vers Dampierre (qui a dit oui à l'EP).

 Photo prise le même jour et intervension des pompiers


Une mauvaise affaire pour GDE pour une prochaine enquête publique d'extension ; une bonne affaire pour GDE : ce qui brûle à Evans ne sera plus à brûler ailleurs.

Ci-dessous deux articles de journaux, publiés repectivement les 16 et 17 juillet :

Le Progrès - quotidient - 16/07/2008
Article paru dans le Progrès, quotidient du 16 juillet 2008


La Voix du Jura - hebdomadaire - 17/07/2008
Article paru dans La Voix du Jura, hebdomadaire du 17 juillet 2008

Mots-clés : , , , , , , ,

Commentaires

Réponse du Conseil Municipal à GDE par Amzerzo le Mercredi 10/09/2008 à 11:02

Le Conseil Municipal de Guémené-Penfao réuni en session extraordinaire le 5 septembre 2008 vote à l'unanimité contre un projet de Centre d'Enfouissement de Déchets Industriels.
La Communauté de Communes du Pays de Redon, réuni en session extraordinaire le 8 septembre 2008 vote à l'unanimité contre un projet de Cetnre d'Enfouissement de déchets industriels.
______________________________________________________________________________
Très courageux, le Groupe GDE a acheté en catimini en Mai 2008 un terrain agricole de 65 ha (5 à 6 fois le prix du marché) à Fry, à 4 km du centre de Guémené-Penfao pour y implanter un site d'enfouissement de RBA.
La SAFER n'a pas pu préempter (art. L 143-4 du Code Rural) sans même un dépot de dossier.
Il n'y a pas eu de dépôt de dossier (Mairie ou Préfecture).


Re: Réponse du Conseil Municipal à GDE par Oreeat le Samedi 13/09/2008 à 11:52



GDE et sa volonté farouche de collecter et traiter des déchets.

Les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, et le corps social commencent à appréhender la "dynamique d'entreprise du groupe DAUPHIN ENVIRONNEMENT". pour être crédible dans ses demandes, cette société devrait emprunter le "droit chemin", mais hélas, les casseroles qu'elle traîne font un bruit d'enfer qui s'entent jusqu'à travers des couloirs feutrés des administrations.

Lecteurs assidus, continuez votre pression près des Elus et décideurs institutionnels, soyez à l'écoute d'OREEAT qui va alimenter prochainement le feuilleton GDE avec un chapitre nouveau: les "tombés du camion. A bientôt. le webmaster fou.



Actualités : cliquer sur les titres pour afficher l'article